À l’instar d’un printemps sans cesse renouvelé, la montre double bracelet ne se lasse pas de fleurir au poignet de ces dames. Mais bien loin de l’univers de la haute-couture et de la mode, ce bracelet tire son origine d’un milieu bien moins glamour…

Qu’appelle-t-on une montre double bracelet ?

Avant d’aller plus avant, il convient de définir ce qu’est une montre double bracelet. À la différence d’un bracelet classique où les deux parties du bracelet se rejoignent immédiatement, la montre double bracelet se caractérise par le fait que la pointe réalise un tour autour du poignet avant de retrouver la boucle, habillant ainsi d’autant plus le poignet. Depuis quelques années maintenant, plusieurs marques, à l’instar de Chanel, Hermès ou encore Jaeger-LeCoultre pour ne citer qu’elles, proposent de façon permanente à leur catalogue une montre double bracelet pour son côté sophistiqué et élégant. On a notamment pu apercevoir ce type de montre au poignet de Madonna ou d’Inès de la Fressange… Mais il n’en a pas toujours été ainsi !

L’origine… masculine du bracelet double tour femme

astronaute bracelet montre double tour

Le pantalon n’aura pas été la seule prise de guerre qu’auront fait les femmes sur le dressing masculin ! En effet, le bracelet double tour femme provient lui aussi du vestiaire des hommes. Et pas n’importe lesquels : celui des pilotes de chasse. Explications.

[Photo Buzz Aldrin 01] Source NASA
 
La montre bracelet est rapidement, sinon immédiatement, devenue un outil indispensable pour les pilotes, et plus particulièrement durant les deux conflits mondiaux. Elle leur permettait, entre autres, de suivre un plan de vol ou encore de calculer leur vitesse… Pour l’heure, aucun rapport avec le bracelet double tour femme me direz-vous. Mais c’est sans compter les conditions dans lesquelles les pilotes utilisaient leur montre. Le confort d’un cockpit d’avion de chasse des années 1940 est à l’opposé de celui d’un avion de ligne contemporain : pas de pressurisation, et encore moins de chauffage… Du coup, nos valeureux héros s’emmitouflaient dans d’épaisses combinaisons, elles-mêmes recouvertes d’un blouson rembourré. Inutile de vous dire qu’il était alors hors de propos qu’un pilote puisse retrousser sa manche afin de découvrir sa montre… d’autant plus en portant des gants ! Aussi, les pilotes ont pris l’habitude de porter leurs montres par-dessus leurs blousons, d’où une longueur de sangle plus importante que la normale. Aussi, pour continuer à porter leur montre une fois à terre, les pilotes étaient donc obligés de faire un tour de plus à leur poignet. Avant d’être l’élégant bracelet double tour femme que l’on connait, celui-ci avait donc surtout une fonction utilitaire.

Le bracelet cuir double tour femme : des cockpits aux podiums

histoire bracelet de montre double bracelet

Et puis la guerre cessa : les lanières de cuirs épais furent retirées des anses soudées des boitiers auxquelles elles étaient rivetées, les montres disparurent sous les chemises, et on passa à autre chose… jusqu’en 1998.

C’est en effet à l’occasion de son premier défilé pour Hermès que le styliste Martin Margiela, l’un des créateurs les plus secret du monde de la mode, créa le bracelet cuir double tour femme.

Et près d’un quart de siècle plus tard, on ne peut qu’en reconnaître le succès, tant ce bracelet est devenu emblématique. Intemporel et distingué, il s’adapte à tous les styles.

bracelet montre double tour femme Maison Fèvre

C’est dans cet esprit que Maison Fèvre® propose sa version du bracelet cuir double tour femme. Découpé et assemblé à la main par nos artisans dans un cuir lisse de vachette rigoureusement sélectionné , celui-ci se décline dans une grande variété de couleurs. Equipé de pompes rapides, le bracelet cuir double tour femme Maison Fèvre® est facilement interchangeable, permettant ainsi d’être associé à votre maroquinerie du jour, tel votre ceinture, votre sac ou vos escarpins…

L’histoire des montres s’écrit au poignet de ceux qui les portent

Il reste une catégorie de héros chez qui le bracelet double tour continue d’être d’actualité : les astronautes. En effet, non content d’avoir repoussé les frontières de l’exploration de l’espace, ces derniers ont également marqué l’histoire des montres en faisant notamment passer les tests les plus drastiques qui soient afin de sélectionner le garde-temps qui les accompagnerait dans leurs périlleuses missions. Mais à la différence des pilotes de chasse, c’est lors des sorties extravéhiculaires que la combinaison est de rigueur. Aussi, l’histoire des montres retiendra que Buzz Aldrin portait son Omega Speedmaster professionnal avec la sangle doublée autour de son poignet le 20 juillet 1969 à bord de la capsule qui les emmenait vers la Lune, et que cette même montre s’est retrouvée par-dessus sa combinaison le lendemain, lors d’un fameux :

petit pas pour un homme, mais d’un bond de géant pour l’humanité.

 

l'histoire des montres homme

[Photo Buzz Aldrin 02] Source NASA

Quoiqu’il en soit, à en juger par certaines publications, il semblerait qu’après avoir gagné le cœur des femmes, le bracelet double tour tente de regagner celui des hommes. À l’instar de la mode ou des saisons, l’histoire des montres ne serait donc qu’un éternel recommencement…

02 juin, 2022 — Cyril Leroy